Andriy Yurkevych
Direttore - W Sito Web personale

Ancora studente inizia a lavorare come direttore d’orchestra stabile presso il Teatro Lirico Statale d’Opera e Balletto di Lviv dove dirige opere del repertorio russo e italiano, operette e balletti classici. Dopo il debutto all’Opera di Roma si afferma rapidamente a livello internazionale con numerosi inviti presso l’Opéra di Montecarlo, il Théâtre Royal de la Monnaie, la Bayerische Staatoper, il Liceu di Barcellona, il Teatro Municipale di Santiago del Cile, la Greek National Opera e la San Franscisco Opera. È stato inoltre Direttore Musicale del Teatro Nazionale di Odessa.

RECENSIONI
La Sonnambula
Staatsoper, Stuttgart
08/07/2024

"Das Staatsorchester Stuttgart musiziert unter der temperamentvollen Leitung von Andriy Yurkevych mit viel Verve und Brio – vor allem Bellinis natürliche melodische Einfallsgabe kommt so nicht zu kurz. Die lyrischen Momente besitzen großen Empfindungsreichtum. ... Das rasant-elektrisierende Wechselspiel von Triller- und Laufketten vernachlässigt der Dirigent Andriy Yurkevych nicht. Dabei ist sogar die Gazie des Rokoko zu spüren. Die abschließende Kantilene Aminas „Ah credea mirarti“ klingt hier leidenschaftlich, fast melancholisch und trotzdem geradezu berückend. ... Harmonisch durchsichtig gestaltet Andriy Yurkevych mit dem Staatsorchester Stuttgart auch jene Szene, als den schwatzhaften Bauern das Gespenst erscheint. Der D-Dur-Akkord mitten in Es-Dur erzeugt hier den geheimnisvollen Schauer des Chores."

(Alexander Walther, Online Merker)


"Per quanto attiene alla parte musicale, la guida d’ insieme era affidata ad Andriy Yurkevich, direttore ucraino da tempo residente in Italia. Si tratta di un maestro di grande esperienza, che in questa esecuzione ha realizzato molto attentamente tutti gli accompagnamenti orchestrali, soprattutto nei momenti in cui Bellini mette i cantanti in grossa difficoltà a causa dello strumentale ridotto al minimo, e ha evidenziato molto bene lo sviluppo drammatico della vicenda."

(Gianguido Mussomeli, GbOpera)


Madama Butterfly
Opéra de Nice
07/03/2024

"La direction musicale d’Andriy Yurkevych, chef d’origine ukrainienne et vivant en Italie, est solaire, vibrante, pétrie de cet esprit d’enfance qui convient à l’opus puccinien. Depuis la fosse, occupée par l’Orchestre Philharmonique de Nice, surgit une palette de sonorités, mêlant orient rêvé (cymbales et percussions japonisantes) et textures symphoniques finement ouvragées. Elles se fondent dans la vocalité plus qu’elles ne la portent, y compris lors des nombreuses doublures voix-instruments qui font le sel de cette partition."

(Florence Lethurgez, Olyrix)


Lucia di LammermoorOpéra de Nice
21/02/2023

“Andriy Yurkevych fait des merveilles à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Nice. Il interprète l'opéra dans son intégralité, sans coupures. L'œuvre acquiert ainsi une force particulière. Il faut saluer le merveilleux solo de flûte qui accompagne la scène de la folie, ainsi que les solos de harpe. Une grande soirée de belcanto qui déchaîne l'enthousiasme du public."

(Carlo Schreiber, Crescendo Magazine )


“A la baguette, pour diriger la Philharmonie de Nice, Andriy Yurkevych semble dresser une couche musicale, heureuse tantôt (quand Lucia et Edgardo partagent leur passion), tantôt douloureuse (Lucia devient folle). Il ne s’agit pas pour lui d’accompagner mais de créer l’atmosphère propice à l’expression des protagonistes, de dessiner les paysages au milieu desquels ils s’expriment."

(Pierre Barbancey, Cameroun Actuel)


“A la tête d’un excellent Orchestre philharmonique de Nice, le chef ukrainien Andriy Yurkevych offre une direction musicale à la fois idéalement poétique et très engagée dramatiquement, avec des tempi vifs, mais jamais brutaux. Elle est le ciment de la soirée, grâce auquel l’intérêt est sans cesse relancé."

(Emmanuel Andrieu, ConcertoNet)


“La direction du chef Andriy Yurkevych, qui entretient les moments paroxystiques de la partition avec de grands rebonds, installe les silences lourds d’où la musique provient et s’engouffre, sur les limites de la scène et de la fosse, de la raison et de l’hallucination. Mais de cette pesanteur surgit un tissu orchestral qui enveloppe subtilement les parties vocales, de manière sourde ou brillante, moelleuse ou acérée, comme un deuxième voile. Les tempi sont également à la mesure de ces silences, et s’adaptent à la respiration des chanteurs. Même les parties purement instrumentales tiennent compte de la dimension organique de la scène et de ses lents déplacements.Se construit, dans la fosse, un grand catafalque, tapissé de feutre noir (les timbales), au cloutage acéré (les cuivres), également accompagné par des chants de pleureuses (les cordes) qui viennent consoler les vivants. Des moments solistes ou duettistes sont impeccablement exécutés : annonce de la harpe, discussion de la clarinette, prolongement de la flûte, longueur du violoncelle : l’Orchestre Philharmonique de Nice est sonore, raffiné et impliqué."

(Florence Lethurgez, Olyrix)

MORE REVIEWS
CALENDARIO
24
ago 2024
Nabucco
Praga, State Opera - Praga
Direttore
29
ago 2024
Nabucco
Praga, State Opera - Praga
Direttore
18
set 2024
L'Elisir d'amore
Praga, State Opera - Praga
Direttore
MORE HIGHLIGHTS
Legal information
/
Privacy
/
Site map
/
Contact us
Copyright 2011 Stage Door Srl / p.iva 02460411206